Le village côtier de Arembepe


Le village de Arembepe

C'est à trente kilomètres au nord de Salvador que se trouve le petit village de Arembepe. C'est un endroit calme et plein de charme, loin du tourisme de masse. Ce village de pécheur se compose d'une petite place pavée, avec une petite église qui donne sur le mer. Autour de la plage on trouve trois petits restaurants, dont le Mare Alberto . Celui ci est tenu par un belge qui propose une très bonne nourriture de la région. C'est ainsi que l'on déguste, assis face à la mer sur une plage de sables blonds, un des plats typiques de la région, la moqueca de cameron. Ce plat se compose de grosses crevettes, cuites en ragoût dans du Dendé, huile de palme, et du lait de coco. Un vrai régal.








La plage de Arembepe.

En quittant le village, on prend une petite route de terre, qui longe sur un côté la lagune et sur l'autre une série de dunes de sable. Au bout du chemin, on arrive à la plage de Arembepe. Celle ci a été rendu célèbre dans les années 1970 par la présence de Mick Jagger et Janis Joplin, et bien sur par de très nombreux hippies. De nos jours de leur présence on ne retrouve que les traces du aldeia hippies, le hameau des hippies, et par la présence de deux hippies encore présent qui vendent quelques babioles. En traversant les dunes on arrive sur la plage, vraiment superbe, où il fait bon se balader les pieds dans l'eau. Mais attention on peut parfois faire des rencontres sur cette plage pas très agréables, par la présence de ce petit serpent très venimeux.








Le Projecto Tamar .

Pour finir la balade sur la plage de Arembepe, on visite la petite station du Projecto Tamar. Ce projet a été créé il y a quelques années sur la côte de Salvador pour préserver les tortues de mer menacées de disparition dans cette région. Le projet compte une trentaine de stations qui récupèrent les tortues retrouvées sur les plages ou péchées par les pécheurs. Chaque station possède aussi une écloserie. On peut ainsi voir quelques beaux spécimens de tortues adultes et aussi de nombreux petits bébés. On peut aussi acheter des souvenirs qui permettent le financement et le fonctionnement de chaque station.








retour à la page d'accueil